Douleurs dues à l'endométriose

Les symptômes classiques de l’endométriose sont les règles douloureuses, souvent des douleurs cycliques et un désir d’enfant inassouvi. Des états d’épuisement (fatigue) peuvent également survenir.

L’intensité des symptômes ne dépend pas de la taille des foyers d‘endométriose. Les foyers de taille restreinte peuvent également déclencher de très fortes douleurs, tandis que de grands foyers n’entraînent parfois aucun symptôme. En revanche, la position des foyers dans le corps influe souvent sur les symptômes. En règle générale, les symptômes s’intensifient au fil de la maladie.

Les douleurs liées à l’endométriose sont multiples:

  • douleurs chroniques dans le bas-ventre;
  • douleurs au moment de l’ovulation;
  • douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunie);
  • douleurs pour aller à la selle;
  • douleurs à la miction.

Les douleurs liées à l’endométriose sont particulièrement prononcées pendant la deuxième moitié du cycle et au moment des règles.

Le désir d’enfant inassouvi fait partie des conséquences fréquentes de l‘endométriose. Si les foyers de l’endométriose sont implantés dans les ovaires, ils sont susceptibles d’altérer la maturation des ovules. Toutefois, l’endométriose peut également entraîner des adhérences et des déformations des trompes, ce qui empêche toute grossesse normale.