Traitement hormonal à base de gestagènes

Les gestagènes sont des hormones similaires à la progestérone produite naturellement par le corps jaune. Leur nom vient du latin «gestatio», qui signifie grossesse, dans laquelle la progestérone joue un rôle essentiel.

Les gestagènes empêchent la destruction et l’évacuation de la muqueuse utérine durant le cycle, ce qui a généralement pour effet d’arrêter ce dernier. Ce mécanisme devrait donc protéger une grossesse en cours. Etant donné que le cycle est également le principal élément déclencheur des douleurs liées à l’endométriose, il est possible de lutter efficacement contre les symptômes via l’administration de gestagènes.

En concentration suffisamment élevée, les gestagènes bloquent de surcroît le processus de maturation des ovules dans les ovaires, ce qui entraîne une production moindre d’œstrogène, qui joue un rôle majeur dans l‘endométriose.

A l’instar de toutes les préparations hormonales, les gestagènes destinés au traitement de l'endométriose doivent être pris pendant une longue période pour être pleinement efficaces. Les gestagènes peuvent non seulement soulager les douleurs liées à l’endométriose, mais aussi entraîner une régression des foyers.

Les progestatifs sont généralement bien tolérés. Les effets indésirables les plus fréquents sont des maux de tête, des symptômes mammaires, une humeur dépressive, des irrégularités des règles, des nausées, une prise de poids et de l'acné.